J’étais à la maison, mais… Ich war zuhause, aber…

d’Angela Schanelec

Séances : Jeudi 8 / 20h30
Dimanche 11 / 18h30
DRAME 93 MIN
Un garçon a disparu et réapparaît, son nom est Phillip. Dans les jours qui suivent, Astrid, sa mère, est en proie à des émotions de plus en plus incontrôlables. Phillip, quant à lui, reste silencieux, sauf lorsqu’il répète avec ses camarades de classe Hamlet, l’histoire d’un jeune homme qui comme lui a perdu son père…

Festivals de Berlin (Ours d’argent de la meilleure réalisatrice) et San Sebastián (Prix Zabaltegi-Tabakalera) 2019

Fidèle à son cinéma élégant et elliptique, Angela Schanelec raconte le quotidien d’une manière unique. La vie continue et pourtant, elle paraît absolument remise en question, avec un désespoir qui conduit parfois à des situations très amusantes, voire merveilleuses. La réalisatrice reconsidère sans cesse les façons de raconter une histoire au cinéma, entre les lignes. Rien n’est conventionnel, mais tout est plausible. Rien n’est expliqué, mais tout est captivant et chacun, les personnages comme le public, en ressort différent.

Angela Schanelec est née en 1962 à Aalen (Bade-Wurtemberg). Après des études d’arts dramatiques à Francfort, elle rejoint l’Académie allemande du film et de la télévision de Berlin. Parmi ses longs métrages, Places in the cities (Plätze in Städten, 1998) et Marseille (2004) ont fait partie de la sélection officielle du Festival de Cannes (Un Certain Regard).

Interprétation : Maren Eggert, Jakob Lassalle, Franz Rogowski, Clara Möller
Scénario : Angela Schanelec
Production : Nachmittagfilm, Dartfilm

Distribution France :
Shellac Distribution
contact@shellacfilms.com

shellacfilms.com/

Réservez vos places

Prix du public

Votez pour votre film coup de coeur

Enfant terrible

Le Mur entre nous

En Feu

Quand Hitler s’empara du lapin rose

J’étais à la maison, mais…

Née à Evin

Le sang du pelican

Nightlife

Walchensee Forever

Le leçon d’allemand